Comment savoir si le Saint-Esprit est en vous ?

L'un des plus grands dons de Dieu est Son Saint-Esprit, qui nous donne accès à notre Créateur et nous communique plusieurs de Ses autres dons merveilleux. Le Saint-Esprit donne au chrétien la force spirituelle et la compréhension grâce auxquelles il peut devenir de plus en plus comme Lui et hériter tout compte fait la vie éternelle. Par conséquent, il importe de savoir comment le recevoir, comment l'utiliser et être certain qu'on le possède.

D'après la Bible, comment reçoit-on le Saint-Esprit ?

Christ dit à Ses disciples qu'après Sa mort, ils recevraient l'Esprit-Saint. Lors de la Pentecôte, l'Église de Dieu fut fondée à grand renfort de puissants miracles, et l'apôtre Pierre prêcha un sermon inspiré décrivant comment recevoir le Saint-Esprit.

« Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2:38).

D'autres passages indiquent que Dieu communique Son Esprit aux croyants repentants une fois qu'ils se font baptiser, quand un serviteur de Dieu leur impose les mains en demandant à l'Éternel de leur accorder cette puissance (Actes 8:14-17).

Avant de nous communiquer Son Esprit-Saint, Dieu nous demande: 1) de nous repentir ; 2) d'avoir la foi ; 3) de nous faire baptiser; et 4) de nous faire imposer les mains. Si une personne ne suit pas ces quatre étapes, elle ne peut pas recevoir Saint-Esprit.

D'après la Bible, que devons-nous faire pour ne pas éteindre le Saint-Esprit ?

David, lorsqu'il implora Dieu, le cœur repentant, de lui pardonner son péché,  s'écria : « Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton esprit saint » (Psaumes 51:11). Il savait que s'il ne continuait pas de se repentir et de rechercher Dieu, il courait le risque de commettre le péché impardonnable, car Dieu ne nous pardonne pas tant que nous ne nous repentons pas.

Paul mit également en garde les chrétiens de ne pas attrister, négliger ou éteindre le Saint-Esprit (Éphésiens 4:30, 1 Timothée 4:14, 1 Thessaloniciens 5:19).

Pour éviter ce danger, le chrétien doit faire le contraire. Au lieu d'attrister le Saint-Esprit, nous devrions chaque jour demander à Dieu de nous en accorder davantage, suivre la direction qu'il nous indique et semer (croître) le spirituel (Éphésiens 1:17-18, Galates 5:16, 6:7-8).

Au lieu d'éteindre le feu de l'Esprit qui brûle en nous, Paul nous exhorte à « ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l’imposition de mes mains. Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse » (2 Timothée 1:6-7). 

À quels signes reconnait-on qu'on a le Saint-Esprit ?

La Bible explique ce que le Saint-Esprit nous permet d'accomplir. Paul a écrit qu'il nous aide à comprendre des choses spirituelles qui passent pour folles aux yeux de ceux qui n'ont pas de discernement spirituel (1 Corinthiens 2:10-14). Par des prières quotidiennes et l'étude journalière de la Bible, l'Esprit nous aide à croître, à comprendre de mieux en mieux le plan divin en cours d'accomplissement ici-bas, et notre part dans ce dernier. Il écrit les lois divines dans nos cœurs, nous aidant à intérioriser la manière divine de vivre et de penser comme Lui (Hébreux 8:10). Il nous aide à transformer notre esprit, à modifier nos pensées (Romains 12:2).

Jésus a dit que le Saint-Esprit nous aiderait et nous guiderait (Jean 14:16, 26,  16:13). Et l'un des signes les plus flagrants est que « l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Romains 5:5). L'amour de Dieu est traité plus en détail dans 1 Corinthiens 13:4-8. Bien que nous ayons tous encore des efforts à faire en ce domaine, nous autres chrétiens devrions porter des fruits dans notre vie.

Paul, dans Galates 5:22-23, cite plusieurs qualités issues de l'Esprit : « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ; la loi n’est pas contre ces choses ». Le chrétien s'examine pour savoir combien de ces qualités il possède, et si elles se développent en lui. Il demande souvent à Dieu de lui accorder davantage de Son Esprit pour qu'il porte encore plus de fruit.

Dieu a prévu que nous nous repentions, que nous nous fassions baptiser, que nous recevions Son Esprit, et que nos pensées et notre cœur soient transformés au point que nous devenions de plus en plus comme Lui. Si nous Lui demandons de nous accorder davantage de Son Esprit, de nous aider à le laisser nous diriger, et à le ranimer en nous, nous constaterons que nous croissons et possédons l'Esprit de Dieu.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de notre rubrique Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...