Faut-il se faire baptiser pour recevoir le salut ?

Faut-il à tout prix recevoir le baptême pour être sauvé ? Que déclare la Bible à ce propos ?

Ce que Jésus a déclaré

Veuillez notez la mission confiée par Christ à Ses serviteurs : « Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:18-20). Voilà donc les ordres donnés à l'Église de Dieu: Allez, prêchez, enseignez, et baptisez !

L'apôtre Marc, dans son Évangile, est même encore plus direct : « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc 16:15-16).

La réponse à la question posée plus haut est donc un « Oui ! » catégorique. S'il l'on veut être sauvé, il faut se faire baptiser. Le mot « baptême » est un terme qui se réfère généralement à une cérémonie en deux parties : une immersion totale du corps dans l'eau, suivie de l'imposition des mains nécessaire à la réception du Saint-Esprit (Actes 8:14-17 ; 19:5-6). Cette cérémonie a lieu une fois que la personne s'est repentie de ses péchés et a décidé d'y renoncer pour s'engager dans une nouvelle vie, en Christ.

L'enseignement des apôtres

Veuillez noter l'exhortation de l'apôtre Pierre lors de la Pentecôte. Après qu'il eût prêché un éloquent sermon ce jour-là, lors de la fondation de l'Église du Nouveau Testament, son auditoire, conscient de sa culpabilité dans  les  souffrances  et  dans  la  mort  du  Christ, demanda : « Hommes frères, que  ferons-nous ? »  (Actes 2:37).  Pierre  s'empressa  de  répondre : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (verset 38).

Pierre écrivit par la suite, faisant allusion à Noé, que l'Eternel sauva des eaux du déluge : « Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ » (1 Pierre 3:21).

L'apôtre Paul a, lui aussi, souligné l'importance du baptême, expliquant qu'il symbolise la mort et l'ensevelissement de l'homme [ou de la femme] pécheur [ou pécheresse] dans une tombe liquide [d'eau], et sa résurgence   « afin que [...] nous aussi nous marchions en nouveauté de vie » (Romains 6:4).

Veuillez également noter ce que Paul déclare un peu plus loin dans son épître aux Romains : « Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous » (Romains 8:9-11).

On constate donc, à partir des passages cités ci-dessus, que le baptême par immersion est une étape clé dans le processus de la conversion, et que Dieu ordonne aux chrétiens de s'y conformer pour recevoir le Saint-Esprit. Dieu accorde Son Esprit à ceux qui Lui appartiennent, et Il accordera la vie éternelle – le salut – à Son peuple, en qui habitera Son Saint-Esprit, lors du retour du Christ ici-bas.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de notre rubrique Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...