La Bible donne-t-elle deux versions de la Création ?

Le premier chapitre de la Genèse relate la création des cieux et de la terre, et inclut les six jours de la Création. Toutefois, à partir de Genèse 2:4, on a l'impression qu'une autre version de la Création débute. Pourquoi ?

Commençons par examiner la conclusion de Genèse 1 : « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour » (Genèse 1:31). Au verset suivant, au 2e chapitre, nous pouvons lire ce qui suit : « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée » (Genèse 2:1).

À l'origine, quand la Bible fut rédigée, il n'y avait pas de chapitres ni de versets; c'est bien plus tard que les hommes ajoutèrent ces divisions, pour mieux situer les divers passages des Écritures. À l'origine, il n'y avait donc pas de coupure entre Genèse 1:31 et Genèse 2:1. Aux versets  2 et 3 du second chapitre, on peut lire : «  Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant ». On s'aperçoit donc qu'à la fin du 6e jour, Dieu acheva Son œuvre physique, et qu'Il créa le sabbat le 7e jour en Se reposant.

Puis nous arrivons au verset 4, du second chapitre : « Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés. Lorsque l’Eternel Dieu fit une terre et des cieux...». Le mot hébreu traduit par « origines » dans la version Segond  – et par « l'histoire » ou « les générations » ou « la généalogie » dans d'autres versions – est toledah. Ce mot est utilisé dans le même sens, à dix reprises, dans la Genèse, comme dans Genèse 5:1, 6:9, et 10:1 où il est traduit par « postérité » ou « les descendants » ou « la généalogie », etc., suivant les versions. Il est donc question de commencements, de naissances, de générations ou de généalogies. Genèse 2:4 est soit un résumé ou un document historique retraçant ce qui s'est passé entre Genèse 1:1 et Genèse 2:3, soit un titre pour ce qui est décrit ensuite.

Le verset 5 est un résumé ou un commentaire en guise parenthèse selon lequel, quand Dieu commença par créer les cieux et la terre, c'était avant qu'Il crée la flore, la pluie et l'homme sur la terre. Or, à présent, le texte saute  rapidement à l'essentiel, au point central de toute cette section (qui se poursuit jusqu'à la fin du chapitre 4) – aux points saillants importants dans les événements s'étant produits au début de l'histoire de l'homme, à commencer par quelques détails supplémentaires sur la manière dont Dieu créa nos premiers parents (verset 7), et se poursuivant avec les événements qui se produisirent pendant les premières années de leur existence. En fait, cette histoire est si importante que nous en subissons les effets jusqu'à ce jour.

Il n'y a donc pas deux versions différentes et contradictoires de la Création. Il est d'abord question de la chronologie générale de la création des cieux et de la terre, puis de ce qui se produisit sur notre planète. Le récit suivant est un récit historique qui nous donne un « gros plan » d'une partie du tableau d'ensemble, qui nous fournit des détails supplémentaires sur les origines de l'espèce humaine qui n'avaient été évoqués que brièvement dans le récit initial.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de notre rubrique Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...