Le sabbat est-il une bénédiction pour tous ou seulement un commandement pour les Juifs ?

Les chrétiens d'aujourd'hui doivent-ils continuer à observer le sabbat ? Diverses opinions circulent à ce sujet. On pense souvent qu'il n'est plus nécessaire d'observer ce commandement. On croit généralement qu'il s'applique uniquement aux Juifs. Pour bien des croyants, le sabbat du 7ème jour s'observe maintenant le premier jour de la semaine, c'est-à-dire le dimanche (le dimanche n'étant pas le 7ème jour de la semaine comme l'indiquent souvent – à tort – les calendriers, mais le 1er). On croit également que – d'après le Nouveau Testament – le respect du sabbat est un fardeau et que les chrétiens sont dorénavant libres d'observer le jour qui leur plait. Or, le sabbat dont il est question dans la Bible tombe le samedi. Et cela a toujours été le cas ; cela n'a jamais changé.

Le sabbat est une bénédiction

En donnant aux enfants d'Israël de la manne à manger, Dieu leur ordonna de récolter de quoi manger chaque jour, pas davantage – celle-ci devenant infecte pendant la nuit. Par contre, le sixième jour, ils devaient en récolter le double, car il ne devait pas y en avoir le 7ème jour, et cette nuit-là, contrairement aux autres nuits, elle n'allait pas devenir infecte. Dieu expliqua qu'il s'agissait d'un test servant à déterminer si le peuple observerait, ou non, Sa loi (Exode 16:4-5).

Lorsque plusieurs sortirent pour récolter de la manne le 7ème jour,  « l’Eternel dit à Moïse : Jusqu'à quand refuserez-vous d’observer mes commandements et mes lois ? Considérez que l’Eternel vous a donné le sabbat ; c’est pourquoi il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux  jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour » (Exode 16:28-29).

Il est clair, à la lecture de ce passage, que Dieu leur avait donné le sabbat ; que c'était un cadeau, une bénédiction ! Et Jésus ajouta bien des années plus tard : « Le sabbat a été fait pour l’homme » (Marc 2:27). Le sabbat est un cadeau que Dieu a fait à tous les hommes – pas seulement aux Israélites. Dans la liste des fêtes, ou jours saints – lors desquelles Dieu ordonne à Son peuple de s'assembler pour L'adorer, on remarque que le 7ème jour est « le  sabbat de l’Eternel » (Lévitique 23:3). Ce jour appartient à Dieu, c'est Son jour, et non celui d'un groupe exclusif ou d'un peuple particulier à un moment donné.

Dieu a prévu que le sabbat soit une bénédiction pour tous. En effet, Dieu dit aux Israélites que celui-ci devait être un jour de repos pour toutes les personnes vivant avec eux, pour leurs serviteurs et leurs servantes, et même pour leurs animaux (Exode 20:10). Il est donc clair que le sabbat est un cadeau de Dieu pour tous les hommes.

Le sabbat est un commandement 

En plus d'être un cadeau, une bénédiction, le sabbat est aussi un commandement. En effet, Dieu déclara aux enfants d'Israël, et il nous dit aujourd'hui encore : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié » (Exode 20:8-11).

On a beau s'offusquer à l'idée que Dieu nous ordonne de faire autre chose que de L'aimer, la Bible révèle que Dieu nous donne ces commandements pour notre bien. Comme l'Éternel l'expliqua à l'ancien Israël, « Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu » (Deutéronome 28:1-2 ; et s'ensuit toute une liste de bénédictions).

C'est en obéissant à Dieu que nous Lui prouvons que nous L'aimons. Comme  le  déclara Jésus : « Si vous m’aimez, gardez mes   commandements » (Jean 14:15). Et  l'apôtre  Jean  a  écrit : « L’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles » (I Jean 5:3).

Jésus, qui approuve entièrement le Père (Jean 10:30), a déclaré : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21). Obéir à Dieu n'est pas une option ou une suggestion, pour ceux qui veulent être dans Son Royaume.

En somme, le sabbat est à la fois un cadeau et une bénédiction, ainsi qu'un commandement. Le respect du sabbat montrant à Dieu que nous L'aimons, Dieu S'attend à ce que ceux qui L'aiment l'observent.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...