Quand Israël et Juda seront-ils réunis ?

La division entre Israël et Juda joue un rôle important dans l’histoire de la Bible et dans ses prophéties, et elle déroute bien des gens. Quand leur rapprochement aura-t-il lieu ?

Après la mort de Salomon, roi d’Israël, les 12 tribus d’Israël se divisèrent pour former deux royaumes distincts. Roboam, le fils de Salomon, devint roi du royaume dit « de Juda », au sud, comprenant les tribus de Juda, de Benjamin, et une grande partie de la tribu de Lévi (celle de Lévi comprenant essentiellement les membres de la prêtrise du temple). Jéroboam, un ancien serviteur du roi Salomon, devint roi du royaume dit « d’Israël », au nord, formé des autres tribus (1 Rois 11 et 12). Bien que toutes ces tribus – celles du «  royaume du nord » comme celles formant le «  royaume du sud » –soient composées de descendants de Jacob [aussi appelé « Israël » – Genèse 32:28 ; 35:10) et soient connues sous le nom d’« Israël » quand elles formaient une seule nation du même nom, ces tribus se séparèrent et formèrent deux nations distinctes.

Plusieurs prophéties bibliques indiquent qu’« Israël » et « Juda » seront un jour réunis et formeront de nouveau une seule nation. Avant d’examiner ce que la Bible prophétise à propos de leur réunification, retraçons brièvement l’histoire de ces deux groupes.

Qu’est-il advenu d’Israël et de Juda ?

Il importe de noter la distinction entre les peuples formant ces deux nations – Israël et Juda. Tous les Juifs sont des Israélites – étant des descendants de Jacob (Israël) – mais tous les Israélites ne sont pas Juifs. Certains Israélites sont issus de tribus autres que Juda et Benjamin. Pour étayer cette distinction, il suffit de se reporter à la première mention du mot « juif » dans la Bible, c’est-à-dire dans 2 Rois 16:5-6, et l’on remarque que le royaume d’Israël, allié à la Syrie, fait la guerre aux Juifs.

Dieu permit que le royaume d’Israël, du fait de sa désobéissance à Ses lois, soit emmené en captivité par les Assyriens, au 8e siècle avant notre ère. Les Assyriens emmenèrent ces Israélites en captivité lors de plusieurs déportations successives, et les installa « dans les villes des Mèdes » (2 Rois 15:29, 18:9-12). Depuis lors, ces peuples sont connus de l’histoire comme « les 10 tribus perdues d’Israël ».

Moins de 150 ans plus tard, au 6e siècle avant notre ère, Dieu laissa la nation de Juda qui – elle aussi – persévéra dans ses péchés, devenir la proie de l’empire babylonien. Beaucoup de Juifs, – y compris le prophète Daniel et ses trois compagnons – furent emmenés captifs à Babylone. Au bout de 70 ans, les Juifs furent libérés et furent autorisés à retourner en Juda et à y rebâtir la ville de Jérusalem et son temple. Les descendants des Juifs qui retournèrent dans leur pays étaient encore en Juda quand les Romains conquirent la Judée en 63 avant notre ère.

Israël et Juda au 1er siècle

Bien que quelques descendants des tribus formant le royaume d’Israël se soient mélangés au royaume de Juda (2 Rois 18:9-13, 2 Chroniques 34:9) et vice-versa, lors de leurs captivités respectives, au 1er siècle de notre ère on savait toujours qu’il s’agissait de deux groupes distincts d’individus. Étant de la tribu de Benjamin, l’apôtre Paul, par exemple, déclara être à la fois Juif (Actes 21:39) et Israélite (Philippiens 3:5).

Quand l’apôtre Jacques écrivit son épître, il l’adressa aux « douze tribus qui sont dans la dispersion » (Jacques 1:1). D’après l’historien juif Joseph, qui vécut à la même époque, « le reste des Israélites ne voulut point abandonner ce pays [la Médie]. Ainsi, il n’y eut que les tribus de Juda et de Benjamin qui retournèrent à Jérusalem, et elles sont aujourd’hui assujetties dans une partie de l’Asie et dans l’Europe à la domination des Romains. Quant aux autres dix tribus, elles sont demeurées au-delà de l’Euphrate, et il est presque incroyable combien elles se sont multipliées » (Histoire ancienne des Juifs, p 344, éditions Lidis, 1968-1973).

La nation moderne d’Israël

Quand la nation moderne d’Israël fut fondée, en 1948, elle fut établie comme refuge pour les Juifs. On a supposé – à tort – du fait que ses fondateurs lui ont donné le nom d’« Israël », qu’elle est la nouvelle patrie de tous les descendants d’Israël. Plusieurs passages de la Bible indiquent clairement que la nation moderne d’Israël est loin de représenter la totalité des Israélites.

Il importe de se rendre compte que la Bible, quand elle décrit les descendants d’Abraham, parle d’eux comme d’une foule immense « comme le sable de la mer » (Genèse 32 :12). La population de la nation moderne d’Israël avoisine les 8 millions, et comparé aux 7 milliards d’individus formant la population mondiale, l’opinion que celle-ci comprend tous les descendants d’Abraham ne prend guère au sérieux la promesse faite par Dieu à ce patriarche.

De plus, la Bible a prophétisé qu’Éphraïm – l’un des descendants d’Abraham – allait devenir «  une multitude de nations », et que son frère, Manassé, allait devenir, lui, un « grand » peuple (Genèse 48:19). La nation moderne d’Israël est loin d’avoir accompli ces prophéties bibliques.

Israël et Juda réunis

Bien qu’annonçant aux anciens peuples d’Israël et de Juda leur chute – du fait de leur désobéissance aux lois divines – plusieurs prophètes ont également annoncé une période de restauration après le retour du Christ pour établir le Royaume de Dieu sur terre.

Le prophète Jérémie a annoncé : « En ces jours, en ce temps-là, dit l’Eternel, les enfants d’Israël et les enfants de Juda reviendront ensemble ; ils marcheront en pleurant, et ils chercheront l’Eternel, leur Dieu. Ils s’informeront du chemin de Sion, ils tourneront vers elle leurs regards, venez, attachez-vous à l’Eternel, par une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée ! » (Jérémie 50:4-5). Cette prophétie décrit Juda et d’Israël allant ensemble à Dieu.

Plus en détail, par l’intermédiaire d’une illustration frappante, Dieu révéla au prophète Ézéchiel Son plan pour réunir les deux anciennes nations : « Et toi, fils de l’homme, prends une pièce de bois, et écris dessus : Pour Juda et pour les enfants d’Israël qui lui sont associés. Prends une autre pièce de bois, et écris dessus : Pour Joseph, bois d’Ephraïm et de toute la maison d’Israël qui lui est associée. Rapproche-les l’une et l’autre pour en former une seule pièce, en sorte qu’elles soient unies dans ta main.

« Et lorsque les enfants de ton peuple te diront : Ne nous expliqueras-tu pas ce que cela signifie ? Réponds-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d’Ephraïm, et les tribus d’Israël qui lui sont associées ; je les joindrai au bois de Juda, et j’en formerai un seul bois, en sorte qu’ils ne soient qu’un dans ma main… Et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, je prendrai les enfants d’Israël du milieu des nations où ils sont allés, je les rassemblerai de toutes parts, et je les ramènerai dans leur pays. Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, dans les montagnes d’Israël ; ils auront tous un même roi, ils ne formeront plus deux nations, et ne seront plus divisés en deux royaumes » (Ézéchiel 37:16-19, 21-22).

Les descendants des anciens Israélites qui faisaient partie des royaumes d’Israël et de Juda seront donc réunis après le retour de Christ sur terre. Ils formeront, de nouveau, une seule nation.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de notre rubrique Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...