Que signifie être « né de nouveau » ?

Jésus-Christ a déclaré que personne ne peut « voir » le Royaume de Dieu ou y « entrer » à moins qu'il (ou elle) ne « naisse de nouveau » (Jean 3:3, 5). Cette analogie est très importante, car entrer dans le Royaume de Dieu est le but de la vie humaine !

Hériter le Royaume de Dieu est un don que Dieu accordera à Ses fidèles serviteurs au retour de Son Fils en tant que Roi des rois et Seigneur des seigneurs. « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde » (Matthieu 25:31-34).

Nicodème, un chef religieux de l’époque, était secrètement venu à Jésus et avait reconnu que Son enseignement et Son ministère venaient de Dieu. Peut-être reconnaissait-il également que Jésus était le Messie tant attendu devant établir le Royaume de Dieu. Mais Nicodème, comme beaucoup de gens de son époque, ne comprenait pas le plan de Dieu. On s'imaginait que le Messie viendrait en héros conquérant pour libérer Ses compatriotes physiques de l'emprise de l'Empire romain.

En corrigeant cette conception erronée de Nicodème, Jésus lui expliqua  qu'il faut spirituellement renaître pour voir le Royaume de Dieu et y entrer. « Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu » (Jean 3:3-5).

Cette renaissance – le fait de « naître de nouveau » – signifie que ceux qui feront partie du Royaume de Dieu ne seront plus des êtres physiques imparfaits, mais des êtres spirituels ! « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit [...] Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit [...] Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui [le Christ comme Sauveur] ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3:6, 8, 16).

Cette renaissance, qui conduit à la vie éternelle dans le Royaume de Dieu, doit être précédée par une transformation spirituelle. Il s'agit d'un processus de changement spirituel de nos anciennes voies pécheresses vers un mode de vie identique à celui de Jésus-Christ. Cette métamorphose  prend du temps.

Dans la Bible, ce processus de conversion est également comparée à une nouvelle naissance ; les chrétiens sont maintenant appelés enfants de Dieu et sont encouragés à chercher le lait pur de la Parole de Dieu, afin de croître spirituellement (Tite 3:4-5 ; Romains 8:16 ; 1 Pierre 1:22-25 ; 2:1-3). Ce processus de conversion ne se limite pas à une simple décision prise sous le coup d'une émotion passagère. En fait, la personne convertie doit se repentir de ses péchés, se faire baptiser dans de l'eau – par immersion, recevoir l'Esprit Saint, croître dans la grâce et dans la connaissance de Dieu et se laisser guider par Sa loi juste. À la fin de ce processus, la personne sera finalement changée en un être d’esprit immortel, entrant ainsi dans le Royaume de Dieu ! Elle sera alors, dans toute la force du terme, « née de nouveau. »

L'apôtre Paul a précisé que toute sa vie, consacrée à croître et à surmonter les défis de l'existence, avait été dirigé vers ce but suprême. Naître de nouveau – entrer dans le Royaume de Dieu par une résurrection à la gloire – est la raison d’être du chrétien (Philippiens 3:8-14).

Jésus Christ est le premier-né de plusieurs frères (Romains 8:29). Il a établi l’exemple à suivre. Il est le Prince de notre salut (Hébreux 2:10). Il a été ressuscité à la gloire du Père et « déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts » (Romains 1:4). Ceux qui sont fidèles à l'appel de Dieu, et qui seront nés de nouveau dans ce glorieux royaume de Dieu, seront « semblables » à Lui lors de la résurrection des morts (1 Jean 3:2).

En parlant de cet avenir merveilleux quand nous pourrons naître de nouveau en tant que fils immortels et glorifiés de Dieu, Paul a écrit : « Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste. Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystère, nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité » (1 Corinthiens 15:49-53).

Si vous avez d'autres questions ne sont pas traitées dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres qui répondent à la correspondance personnelle se feront un plaisir d'y répondre.

La Bible à propos de...