Que veut dire « jeûner » ?

Le jeûne, par définition, consiste à ne pas manger et à ne pas boire pendant un certain temps. En général, on jeûne pour des raisons religieuses. Et pour ce faire, on s'abstient de boire et de manger (Esther 4:16). Néanmoins, il y a d’autres sortes de jeunes qui peuvent être effectués pour des raisons de santé (un jeûne « au jus », par exemple, où l'on s'abstient de manger et où l'on boit uniquement des jus de fruits pendant une période définie).

La pratique du jeûne est mentionnée à plusieurs reprises dans la Bible comme réaction à des circonstances diverses. Le jeûne est un acte de repentance, comme lorsque le roi de Ninive ordonna un jeûne après la prédication de Jonas (Jonas 3:5-9). C'est aussi une réaction d'affliction,  comme lorsque les os de Saül et de ses fils furent enterrés (1 Samuel 31:13). La Bible cite aussi l’exemple de personnes à jeun demandant à Dieu d'être délivrées, comme lorsque le royaume de Juda sous le roi Josaphat fut envahi par une grande armée (2 Chroniques 20:3).

Dans le Nouveau Testament, Anna, la prophétesse, est décrite comme servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et dans la prière (Luc 2:37). L'Écriture parle aussi de Jean-Baptiste enseignant ses disciples à jeûner, et de Jésus-Christ prédisant que Ses disciples jeûneraient après Sa mort (Marc 2:18-20). Il est aussi question de Paul et de Barnabas priant et jeûnant avant d’ordonner des anciens dans l'Eglise (Actes 14:23). Et Jésus-Christ jeûna 40 jours et 40 nuits, avant d'affronter Satan dans une bataille spirituelle épique (Matthieu 4:2).

La Bible nous donne aussi des instructions sur l'attitude et l'approche que nous devrions avoir dans le jeûne. Jésus nous met en garde de ne pas jeûner comme les hypocrites, qui cherchent à impressionner les gens par leur prétendue piété (Matthieu 6:16-17). En fait, il nous dit de ne pas « montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (verset 18). Esaïe compare également le jeûne à des fins égoïstes à celui selon Dieu, marqué par un souci sincère du bien-être des autres (Esaïe 58:3-10).

Ce que nous voyons dans ces exemples bibliques est que le jeûne doit servir de moyen de nous humilier devant Dieu pour implorer Son pardon, Son réconfort, Son aide, Son orientation, Sa force et pour pouvoir comprendre Sa volonté. Le jeûne nous permet de nous rapprocher de notre Père céleste.

Dieu Se sert du jeûne comme d'un outil pédagogique lors d’un des Jours Saints annuels qu’Il nous ordonne d’observer. Dans Lévitique 23:27, Il  déclare : « vous humilierez vos âmes » le Jour des Expiations. Le Nouveau Commentaire Biblique souligne que « humilier son âme » est une référence au jeûne. Donc, lors de ce jour particulièrement saint, Dieu ordonne que Son peuple renonce à la nourriture et à tout liquide  pendant vingt-quatre heures comme moyen de s'humilier devant Lui, en cherchant à comprendre Sa volonté et à bien orienter sa vie.

Nous pouvons conclure que par le commandement de Dieu et par l'exemple biblique, le jeûne est un outil que le chrétien peut utiliser pour rechercher une relation plus étroite avec son Créateur, Lui demander Son aide, être guidé par Lui, et avoir un cœur humble, soumis à Sa volonté.

Bien que le jeûne soit un excellent outil pour aider à la croissance spirituelle, ceux qui souffrent de diabète ou d'états de santé graves et  similaires devraient consulter un médecin avant de jeûner.

Le jeûne étant lié à la prière, sans doute trouverez-vous utile de lire notre réponse à la question « Comment Dieu veut-Il que nous priions ? »

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer. L'un de nos ministres chargés du courrier se fera un plaisir d'y répondre du mieux qu'il peut. Vous pouvez nous contacter à info@eddam.org.

La Bible à propos de...