Qu'est-ce que le péché impardonnable ?

Il y a trois passages dans la Bible qui nous avertissent d'un péché qui ne peut être pardonné. Tous trois font allusion au péché qui consiste à rejeter sciemment et intentionnellement Dieu, soit en niant l’œuvre de l'Esprit Saint, soit en niant le sacrifice de Jésus-Christ par lequel le péché est pardonné.

Dans Matthieu 12:31-37 Jésus avertit les pharisiens que « le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné… ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir ». « Blasphémer », c'est vilipender, railler ou parler mal contre quelqu’un ou quelque chose.

Les versets 22-30 donnent le contexte de cette déclaration. Jésus avait guéri un homme possédé par un démon. Les témoins de ce miracle se rendaient compte que c'était là une preuve que Jésus était le Messie (verset 23). Mais dans une tentative de discréditer Jésus et de tromper intentionnellement le peuple, les pharisiens L’accusèrent d’avoir guéri cet homme par la puissance de Satan (Béelzébul).

Jésus avertit les pharisiens que le fait de savoir qu'Il avait accompli ce miracle par la puissance de l'Esprit de Dieu et ensuite de le nier volontairement en attribuant le miracle à la puissance de Satan était une forme de blasphème qui ne pouvait être pardonnée.

Le deuxième passage se trouve dans Hébreux 6:4-6. Nous y lisons : « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit,  qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. »

Ce passage décrit une personne qui en était venue à comprendre et à accepter le pardon des péchés de la part de  Dieu par Jésus-Christ; qui avait reçu le don de l'Esprit Saint; et qui, par la suite, s’est détournée sciemment et intentionnellement de cette compréhension. Il s’agit d’une personne qui refuse dorénavant de se repentir, et qui ne peut donc plus être pardonnée. Le péché qui ne peut être pardonné est un péché duquel on refuse de se repentir, c'est-à dire le rejet du sacrifice du Christ et le choix du péché intentionnel plutôt que la repentance, le pardon et l'obéissance.

Le troisième passage qui décrit le péché impardonnable se trouve dans Hébreux 10:26-27 où nous pouvons lire : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. »

Pécher « volontairement » veut dire faire exprès de ne plus se conformer aux lois de Dieu et de ne plus se repentir, en pleine connaissance de cause, quand on sait pertinemment ce qu'on devrait faire mais qu'on refuse de le faire. Le caractère, la volonté et le désir sont ainsi fixés, et l’on rejette Dieu, et l’obéissance à Dieu, en pleine connaissance de cause. Il n'y a plus de sacrifice ni de pardon des péchés pour celui qui connaît Dieu, sait qu'il devrait se repentir et accepter le sacrifice de Jésus mais refuse de le faire.

Tout le monde pèche occasionnellement, par faiblesse ou par ignorance. Certaines personnes ont des habitudes ou des tendances à pécher dans lesquelles elles retombent bien qu'elles essaient de les surmonter. Tant que nous nous repentons sincèrement, demandons à Dieu de nous pardonner, et fournissons des efforts diligents pour obéir à notre Père céleste, nous sommes assurés que nos péchés sont pardonnés. Comme l’Apôtre Jean nous le confirme : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.» (1 Jean 1:9).

Si vous avez d'autres questions qui ne s'inscrivent pas dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer. L'un de nos ministres chargés du courrier se fera un plaisir d'y répondre du mieux qu'il peut. Vous pouvez nous contacter à info@eddam.org.

La Bible à propos de...