Qu'est-ce que l'enfer ?

On s'inquiète souvent de ce que l'on va devenir une fois mort. De nombreuses religions enseignent d’une façon ou d’une autre que les gens qui sont « mauvais » seront envoyés dans un  enfer quelconque après leur mort. Au sein du christianisme, circulent plusieurs idées quant à la nature de cet enfer. Pour certains, il s'agit d'un lac de « feu et de soufre » où les pécheurs finissent par brûler, torturés éternellement.

Au 14e siècle, le poète italien Dante Alighieri a écrit La Divine Comédie, dans laquelle il a placé les pécheurs, une fois morts, dans un enfer où ils étaient torturés de différentes façons, représentant ainsi la justice ultime pour leurs péchés particuliers. Plus récemment, de nombreuses églises chrétiennes se sont mises à enseigner l'idée d'un enfer moins terrible, qui ne serait plus qu'une séparation éternelle d’avec Dieu. Néanmoins, dans le christianisme traditionnel, on croit toujours que les méchants ou les non-croyants, une fois morts, seront en proie à des tourments éternels.

Que déclare la Bible ?

Vous serez peut-être surpris d'apprendre que ces idées concernant l'au-delà ne sont pas conformes à l’enseignement biblique. La Bible n’enseigne pas que les non-croyants sont tourmentés à jamais –  ni dans un lieu d'horribles tortures, ni dans des ténèbres sinistres, isolés à tout jamais de Dieu. Ces idées sont en contradiction directe avec l'un des énoncés les plus clairs dans la Bible au sujet des résultats du péché. A la fin d'un chapitre décrivant les résultats du péché comparés aux résultats de la justice, l'apôtre Paul écrit : « Car le salaire du péché c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6:23).

Paul dit clairement que le salaire – la punition – du péché auquel s'adonne tout être humain, c'est la mort éternelle. Cela contredit directement l'enseignement courant que le salaire du péché serait  la vie éternelle en enfer. Ces paroles de Paul s’harmonisent avec celles d’Apocalypse 20:14, où le sort des méchants incorrigibles est appelé « la seconde mort » dans « l'étang de feu. » Cet étang de feu décrit dans la Bible diffère de la conception courante de l'enfer. C'est un feu qui détruira totalement – définitivement – les méchants (Matthieu 10:28). Le prophète Malachie prophétisa que « Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; le jour qui vient les embrasera » (Malachie 4:1).

Hadès et la Géhenne

Deux mots grecs – le grec étant la langue originale dans laquelle fut rédigé le Nouveau Testament – décrivent la destination des défunts. Ces deux  mots sont hadès, et géhenne.

1. Hadès se réfère à la tombe, la fosse ou le lieu où reposent les morts. Le dictionnaire biblique Holman  explique qu’« Hadès est l'équivalent grec du mot hébreu schéol qui signifie en général  séjour des morts (1991, article Hadès »). Psaumes 16:10 et Actes 2:27 emploient schéol et hadès pour décrire l'emplacement où reposa le corps de Christ après Sa crucifixion, pendant trois jours et trois nuits (Matthieu 12:40).

2. La géhenne fait référence à la vallée de Hinnom « Vallée de Ben-Hinnom ; Vallée du fils de Hinnom… Ravin profond et étroit aux pentes raides et rocheuses, au S. et à l’O. de  Jérusalem... Sur le haut lieu de Topheth, dans la vallée de Hinnom, les parents faisaient passer leurs enfants par le feu, en sacrifice à Molok. (Nouveau dictionnaire biblique, article Hinnom). Plus tard, on se mit à y déposer et à y brûler des ordures et des cadavres. La géhenne symbolise l’étang de feu décrit dans Apocalypse 19:20, le feu qui ne s’éteint point (Marc 9:43) devant détruire définitivement les impénitents (Matthieu 10:28).

La vérité révélée par la Bible est que Dieu est juste et miséricordieux. Comme les Écritures ci-dessus le démontrent, Dieu châtiera les pécheurs incorrigibles, mais Il le fera d'une manière miséricordieuse. Les méchants seront tout simplement consumés par le feu, détruits définitivement, et cesseront d'exister. Ils ne seront pas torturés pendant toute l'éternité dans un feu infernal.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...