L’Église de Dieu, Association Mondiale (« l’Église » ou « EDDAM ») s’engage à protéger vos informations confidentielles en ligne. À notre avis, vous devez savoir ce que nous faisons des informations que vous nous fournissez sur notre site. Vous pouvez consulter http://eddam.org sans divulguer des informations confidentielles.

1 – L’usage que nous faisons des informations confidentielles que nous recevons
L’Église permet à ses membres, aux personnes intéressées ou aux visiteurs de son site de créer des comptes, divulguant ainsi des informations personnelles qu’elle ne communique à personne d’autre. Il faut entendre par « informations personnelles » leur nom (ou le vôtre), leur adresse (ou la vôtre), certaines informations financières comme un compte en banque s’ils décident (ou si vous décidez) d’effectuer un versement ou de faire un don, ainsi que les autres informations qu’ils décident (ou que vous décidez) de lui fournir. Ces informations ne seront pas vendues ou divulguées à des tiers, comme cela est expliqué dans le présent document, sauf quand cela est exigé par la loi. En créant un compte sur ce site, les membres, les personnes intéressées et les visiteurs autorisent l’Église à conserver et à utiliser ces informations comme suit :

  • Pour son usage interne
  • Dans le cadre du fonctionnement de son site
  • Pour vous envoyer notre lettre de nouvelles, si vous la réclamez
  • Pour répondre à vos questions et requêtes
  • Pour vous inscrire à un programme ou à un évènement de votre choix
  • Pour faciliter un don que vous désirez faire
  • Pour accomplir d’autres fonctions que vous acceptez et
  • Pour s’acquitter d’autres tâches permises ou exigées par la loi.

2 – Adresses IP
Nous pouvons réunir et conserver les adresses IP de tous les visiteurs d’Eddam.org. Une adresse IP est un numéro automatiquement attribué à votre ordinateur quand vous vous branchez sur Internet. Les adresses IP permettent aux ordinateurs et aux serveurs de se reconnaître et de communiquer entre eux. Nous recueillons les informations des adresses IP afin de convenablement gérer notre système et afin de recueillir des informations collectives sur la manière dont on se sert de notre site, y compris les pages que nos visiteurs consultent. Afin de sauvegarder votre confidentialité, nous n’établissons pas de lien entre votre adresse IP et vos informations personnelles. Par contre, nous nous servons des adresses IP afin de vous identifier lorsqu’il devient nécessaire pour nous de faire respecter nos droits légaux ou quand cela nous est réclamé par les autorités chargées de faire respecter les lois.

3 – Lettres de nouvelles ou correspondance électronique
Nous vous demandons de nous fournir une adresse de messagerie électronique valide quand vous souhaitez recevoir notre lettre de nouvelles ou correspondre avec nous électroniquement. Cette adresse ne sera ni vendue ni communiquée à un tiers, sauf dans le cas décrit dans le présent document ou lorsque c’est permis ou exigé par la loi. Si, à n’importe quel moment, vous souhaitez vous désabonner, vous pouvez le faire en suivant les instructions situées en bas de page de toute lettre pour « se désabonner ».

4 – Utilisation des cookies
Les « cookies » sont des petits segments d’informations que certains sites entreposent sur le disque dur de votre ordinateur quand vous les visitez. Comme de nombreux autres sites, Eddam.org peut se servir de cookies afin d’obtenir des données sur les sources du trafic sur notre site. Néanmoins, l’obtention de ces données ne nous permet pas de vous identifier personnellement. La plupart des navigateurs Internet acceptent automatiquement les cookies, mais vous permettent de modifier vos réglages de sécurité, de sorte que vous pouvez approuver ou rejeter ces cookies au cas par cas. Certaines sections de notre site exigent que les cookies et JavaScript soient autorisés. Si vous rejetez les cookies de notre site, certaines sections de ce dernier risquent de ne pas bien fonctionner pour vous.

5 – Rôle des tiers
L’Église ne fournit pas à des tiers le moindre accès à votre adresse IP ni à votre adresse de messagerie électronique. Il arrive que nous transférions des informations personnelles à un fournisseur de services tiers nous aidant à accomplir les objectifs décrits dans la présente politique de confidentialité. Par exemple, il se peut que nous utilisions un prestataire de services nous aidant à entreposer sûrement des données ou à opérer notre site. Quand des informations confidentielles sont transférées à ce fournisseur de services tiers, ce dernier est tenu, par contrat, de n’utiliser ces informations que pour les services demandés et de fournir une protection adéquate de ces informations personnelles. Il se peut que les fournisseurs de services tiers et/ ou les informations confidentielles ne soient pas situés dans la même juridiction que l’Église et il est possible que les lois sur la protection des données soient différentes de celles des États-Unis ou du Canada.
Nous pouvons divulguer vos informations personnelles à un tiers si nous estimons que c’est nécessaire 1) pour mener des enquêtes au cas où apparemment une ou plusieurs lois ont été enfreintes, 2) afin de nous assurer que nos droits juridiques sont respectés, 3) pour coopérer avec le gouvernement ou les autorités chargées de faire respecter la loi dans une situation légale. Et enfin, nous pouvons divulguer vos informations personnelles pour toute autre raison approuvée par vous ou lorsque cela nous est permis ou lorsque cela est exigé de nous par la loi.
Le site de l’Église peut contenir des liens à des sites opérés par des tiers. L’Église n’a aucun contrôle sur la politique de confidentialité ou sur les pratiques de ces autres sites. Si vous avez quelque inquiétude à ce sujet, nous vous conseillons de consulter les termes d’utilisation de ces sites afin d’en savoir plus sur leur politique.

6 – Communications par messagerie électronique
Les messages que vous nous envoyez en ligne peuvent être envoyés à la personne la plus qualifiée  pour vous répondre. Nous faisons notre possible pour répondre le plus rapidement possible. Une fois que nous vous avons répondu, ce courrier est détruit, ou archivé, en fonction de sa nature. Si vous décidez d’utiliser votre propre système de messagerie pour nous joindre, nous ne pouvons pas contrôler la sécurité de votre message. Si vous souhaitez que votre communication soit privée, veuillez cliquer sur notre lien « Contact » (en bas de chaque page).

7 – Plaintes
Si vous estimez que vos droits de confidentialité ont été violés ou si vous souhaitez vous plaindre d’un problème quelconque, vous pouvez nous joindre en cliquant sur le lien « Contact » situé en bas de chaque page. Nous ferons notre possible pour vous joindre pour essayer de résoudre ledit problème. Vous pouvez en outre appeler le +1-972-521-777 ou le numéro gratuit (aux États-Unis) +1-888-926-4929. Vous pouvez aussi nous écrire à l’adresse suivante : 3701 Medical Center Drive, McKinney, TX 75069.

8 – Comment nous protégeons vos informations personnelles
Nous estimons que vos informations sont confidentielles. Nous les protégeons en utilisant des dispositifs de sécurité conçus pour les sauvegarder et empêcher leur utilisation ou leur divulgation non autorisée. Les informations personnelles ne peuvent être consultées que par des personnes au sein de notre organisation, autorisées à les consulter pour les raisons mentionnées plus haut (ou à des fins appropriées, s’inscrivant dans le cadre de la mission de l’Église), ou pour d’autres raisons permises ou exigées par la loi. Les informations personnelles que nous obtenons sont gérées par Salesforce.com, Inc., The Landmark at One Market, Suite 300, San Francisco, CA, USA 94105 et/ou Media Temple, 8520 National Blvd #A, Culver City, CA, USA 90232.
Pour les personnes ne résidant pas aux États-Unis, veuillez noter qu’une partie ou la totalité des informations que nous obtenons peut être entreposée ou traitée sur des serveurs situés en dehors de votre lieu de résidence, y compris aux États-Unis, où les lois de protection de données peuvent être différentes de celles où vous habitez. De ce fait, ces informations peuvent être réclamées par des gouvernements, des tribunaux ou des agences chargées du respect des lois, dans ces régions, conformément aux lois en vigueur dans ces juridictions.

9 – Accès et rectification
Vous avez le droit de réclamer l’accès à vos informations personnelles et de demander qu’elles soient corrigées, si vous estimez qu’elles sont incorrectes. Si vous nous avez communiqué des informations personnelles et souhaitez y avoir accès ou souhaitez les corriger, veuillez nous contacter conformément aux directives fournies plus haut. Nous nous efforcerons, raisonnablement, d’honorer votre demande ; en revanche, dans certains cas, il se peut que nous ne puissions pas vous donner accès à certaines informations personnelles (comme, par exemple, dans le cas où elles contiennent des informations sur d’autres personnes, ou pour des raisons légales). En pareils cas, dans la mesure du possible, nous vous fournirons une explication raisonnable pour laquelle nous ne pouvons pas vous autoriser à accéder à vos informations personnelles.

10 – Changements dans notre politique de confidentialité
Nous mettrons occasionnellement à jour notre politique de confidentialité. Vous verrez la mention « mis à jour » suivie de la date de ce changement, à côté du lien « politique de confidentialité » situé en bas de toutes les pages de notre site. Si la date de la mise à jour a changé depuis que vous l’avez consultée la dernière fois, nous vous conseillons de vérifier ce règlement afin de savoir comment ce site protège vos informations.

11 – Politique de confidentialité en ligne, exclusivement
Cette politique de confidentialité s’applique uniquement aux informations recueillies par ce site, et non hors ligne.

12 – Votre consentement
En utilisant notre site, vous reconnaissez et acceptez notre politique de confidentialité.  

Église de Dieu, Association Mondiale

127 rue Amelot
F-75011 PARIS FRANCE

tél. +33 05.53 58.53.26

info@eddam.org

L’Église de Dieu, association mondiale fait tout son possible pour répandre l’espérance et la vérité de la Bible – proclamant la bonne nouvelle de l’instauration proche du Royaume de Dieu. La ligne de vie divine a de merveilleux avantages dans cette vie, et dans la suivante !

Ce site est parrainé par l’Église de Dieu, association mondiale, laquelle s’est engagée à suivre l’instruction de Jésus : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10:8).

Les moyens de donner et d’aider ne manquent pas, tant physiquement que spirituellement.

  • Priez !

    ...en premier! Jésus a dit à Ses disciples : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer les ouvriers dans sa moisson » (Matthieu 9:37-38).

  • Parlez-en

    Faites connaître VieEspoirEtVerite.org à d’autres ! Dites-leur ce que vous y avez découvert ou envoyez-leur quelques-uns de nos articles, de nos commentaires et de nos blogs, si vous pensez que cela peut les intéresser et les aider. Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram. 

  • Abonnez-vous...

    ... à notre bulletin hebdomadaire sur VEV. Chaque vendredi, vous recevrez une mise à jour indiquant ce qui a été récemment affiché sur notre site, notamment nos nouveaux articles. Vous tenir au courant va non seulement vous aider mais aussi en aider d’autres à être conscients de ce qui compte vraiment.

  • Dons

    Tout ce que nous offrons sur ce site est gratuit, n’engage personne, et nous ne réclamons jamais d’argent. En revanche, nous acceptons avec reconnaissance les dons servant à fournir ces informations précieuses à d’autres et nos comptes sont tenus avec les plus hauts standards de gestion financière.

Merci de nous aider à partager la ligne de vie divine.
Nous nous efforçons d’enseigner à d’autres une manière de vivre qui en vaut la peine, basée sur l’espérance et ancrée dans la vérité !

À quoi ressemble l’Eglise de Dieu, association mondiale ?

Quelle est son histoire ? Quelle est sa mission ?

Quels sont ses croyances et comment sont-elles démontrées ?

Comment pouvez-vous en devenir membre ?

Ouverture de la brochure de bienvenue

 

 

D’après la Bible, l’Église de Dieu est un organisme spirituel composé des croyants guidés par l’Esprit de Dieu (1 Corinthiens 3:16 ; Éphésiens 4:3-5 ; Romains 8:9, 16). Chaque membre a un rôle à jouer dans la tâche de l’Église, comme les divers membres dans le corps humain (1 Corinthiens 12:12-14). À mesure que nous nous laissons guider par Dieu, nous croissons collectivement « pour être un temple saint dans le Seigneur » (Éphésiens 2:21).
Également d’après la Bible, Christ est le Chef de Son Église ; et étant Son Chef spirituel, Il la guide et la dirige à travers les siècles (Colossiens 1:18). Il a également désigné des responsables humains pour cette dernière, depuis Son passage sur terre : « Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ » (Éphésiens 4:11-13).
Le leadership de Christ et l’attitude malléable du ministère et des membres sont essentiels pour proclamer l’Évangile, paître les congrégations et prendre soin de l’Église. Au sein de l’Église de Dieu, association mondiale, un Conseil Ministériel d’Administration composé de sept membres, désignés par le ministère, désigne le président et les autres administrateurs, et approuve les administrateurs proposés par le président. Bien que n’étant pas directement impliqué dans les tâches quotidiennes, ce C.M.A. agit en tant que conseiller auprès de l’administration. 
 
Le président et les responsables des divers départements dirigent les activités quotidiennes de l’Église, aux États-Unis, et assistent et guident les responsables et les congrégations à l’étranger. Le président, qui est désigné pour un mandat de sept ans renouvelable, sert de porte-parole à l’Église et a un rôle de responsable pour l’Église dans le monde.
 
En plus de ses administrateurs, l’Église a un comité de doctrine composé de cinq membres qui révisent tout ce qui est publié et s’assurent que c’est doctrinalement exact, puis résout les diverses questions de doctrine.  Elle a aussi un autre comité – celui de la morale et de l’éthique – qui est chargé de veiller à la bonne application de ses standards.
 
Cette structure hiérarchique a été établie par le ministère de l’Église de Dieu, association mondiale, dans le but de servir les membres et de fournir à cette dernière le moyen de s’acquitter de sa mission et de respecter l’ordre biblique « Que tout se fasse avec bienséance et avec ordre » (1 Corinthiens 14:40).
 
 
Administration
Jim Franks : Président
Doug Horchak : services ministériels
Clyde Kilough : médias
Britton Taylor : trésorier
 
Conseil Ministériel d’Administration
David Baker
Arnold Hampton
Joël Meeker
Larry Salyer
Richard Thompson
Léon Walker
Lyle Welty
 
Comité de la Doctrine
John Foster
Bruce Gore
Don Henson
Doug Johnson
Larry Neff
 
Comité de la morale et de l’éthique
Mike Blackwell
Ken Giese
Mike Hanisko
Steve Moody
Paul Suckling

L’énoncé suivant représente les croyances fondamentales de l'Eglise de Dieu, Association Mondiale. Ces croyances, fondées sur l'Ecriture Sainte, ne constituent pas la totalité des  croyances de l'Église, mais représentent ses croyances de base.
 
1. La Divinité
Dieu le Père est un Esprit existant éternellement, un Être parfait et personnel qui manifeste amour suprême, intelligence, savoir, justice, pouvoir et autorité. C’est à travers la Parole (Qui est devenue Jésus-Christ) qu’Il a créé toutes choses. Le Père est la Source de la vie, et par Sa puissance, le Pourvoyeur de l'univers. Il y a un seul Seigneur, Jésus-Christ, qui existe éternellement. Il est venu sur terre pour accomplir la volonté du Père. Il est le Messie, le Christ et le Fils divin du Dieu vivant. Il est né homme, de chair, de  la vierge Marie. Dieu est une famille éternelle actuellement composée du Père et du Fils. Le Père et le Fils sont tous deux impliqués dans l’œuvre créative qui consiste à élargir cette famille en conduisant à la gloire beaucoup d’enfants (fils et filles). L'Esprit Saint est la puissance de Dieu et l'Esprit de la vie éternelle ; non pas une entité ou un être distinct.
Preuves bibliques : Ephésiens 4:6 ; 1 Corinthiens 8:6 ; Jean 1:1-4; Colossiens 1:16 ; Ephésiens 3:15 ; 2 Timothée 1:7 ; Hébreux 2:10 ; 2 Corinthiens 6:18.

2. Les anges et Satan
Le règne angélique, qui comprend plusieurs sortes d'êtres spirituels, a été créé par Dieu. Un ancien « chérubin protecteur, » Lucifer, s’est rebellé contre l'autorité de Dieu, devenant ainsi Satan le diable. Lucifer a incité un tiers des anges à le suivre. Ceux qui l’ont suivi sont maintenant des esprits méchants appelés démons. Satan le diable est l'adversaire de Dieu et de l'humanité. Lui et ses démons influencent l'humanité, l’incitant à rejeter Dieu et Sa loi. Ces mauvais esprits exercent une emprise temporaire sur la terre et ont séduit la majorité des êtres humains. Les anges qui sont restés fidèles à Dieu exercent un ministère en faveur de ceux qui répondent à l'appel divin.
Preuves bibliques : Matthieu 4:1-11 ; Luc 8:12 ; 2 Timothée 2:26; Jean 12:31; 16:11; Apocalypse 12:4, 9 ; 20:1-3, 7, 10 ; Lévitique 16:21-22 ; 2 Corinthiens 4:4 ; 11:14 ; Éphésiens 2:2 ; Hébreux 1:14.
 
3. L'humanité
Les êtres humains, hommes et femmes, ont été créés à l'image de Dieu avec la potentialité de participer à Sa nature divine comme enfants dans Sa famille éternelle. Les humains sont des êtres mortels qui dépendent du souffle de vie et qui sont sujets à la corruption et à la décomposition. Ils n'ont pas d’âme immortelle et ne possèdent pas actuellement la vie éternelle. Celle-ci est un don de Dieu, accordé uniquement à ceux qui acceptent Son appel ainsi que les modalités et les conditions énoncées dans les Écritures. Dieu a donné à Adam et Eve le choix entre la vie éternelle communiquée par l'obéissance envers Lui, ou la mort, entrainée par le péché. Adam et Eve ont succombé au péché en désobéissant à Dieu. En conséquence, la mort est entrée dans le monde. Tous les êtres humains ont péché et sont donc soumis à la mort. Dans le plan de Dieu, il est réservé aux hommes de « mourir une seule fois ».
Preuves bibliques : Genèse 1:26 ; 2 Pierre 1:4 ; Hébreux 9:27 ; 1 Corinthiens 15:22 ; Romains 3:23 ; 5:12 ; 6:23 ; 8:16-17.
 
4. Le dessein de la vie humaine
Le dessein de Dieu pour les êtres humains est de les ajouter comme des enfants à Sa famille éternelle. Il est clair que la vie éternelle est un don de Dieu, mais Il S'attend à ce que Ses enfants répondent à Son appel, édifient un caractère juste en vainquant le péché, et grandissent dans la grâce et la connaissance de Jésus-Christ. Lorsque Christ reviendra sur cette terre, ces fidèles naîtront en tant qu'êtres spirituels dans la famille de Dieu et ils régneront sur la terre comme rois et sacrificateurs avec Christ.
Preuves bibliques : Jean 1:12 ; Romains 6:15-16 ; 8:14-17, 30 ; Actes 2:39 ; 1 Corinthiens 15:50-53 ; 2 Pierre 3:18 ; Apocalypse 1:6 ; 3:5 ; 5:10.
 
5. La Parole de Dieu
L’Écriture, à la fois l'Ancien et le Nouveau Testament de la Sainte Bible, est la Parole de Dieu et contient la révélation divine complète de Sa volonté et Son plan pour l'humanité. Directement inspirée par Dieu dans la pensée et la parole, elle est parfaite et infaillible dans son texte d'origine. L’Écriture est l'autorité suprême et finale pour la foi et pour la vie. Elle est la source de la doctrine et le fondement de toute vérité.
Preuves bibliques : 2 Timothée 3:16; 2 Pierre 1:20-21; Jean 10:35; 17:17.
 
6. Le péché et la loi de Dieu
Le péché est la transgression de la loi de Dieu, laquelle est spirituelle, parfaite, sainte, juste et bonne. La loi divine est basée sur les deux grands principes de l'amour envers Dieu et l'amour envers son prochain. Les Dix Commandements expliquent ces principes fondamentaux de la loi divine d'amour. Transgresser n’importe quel aspect de la loi de Dieu inflige à une personne la peine de mort. Ceux qui aiment Dieu et recherchent la vie éternelle s’efforcent de respecter les commandements de Dieu. L'obéissance à la loi de Dieu produit le bonheur et la paix d'esprit. La désobéissance à la loi divine produit la misère, des conflits et en fin de compte la mort éternelle.
Preuves bibliques : 1 Jean 3:4; 5:03; Matthieu 5:17-19; 19:17-19; 22:37-40; Jacques 2:10-11, Romains 2:5-9; 6:23; 7:12-14; 13:8-10.
 
7. Le sacrifice de Jésus-Christ
Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique pour que les êtres humains puissent avoir la vie éternelle. Selon la justice parfaite de Dieu, l’amende de nos péchés doit être payée en totalité. Après avoir vécu une vie humaine sans commettre de péché, bien que tenté en toutes choses comme nous, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est mort comme sacrifice parfait pour tous les péchés de l'humanité. En tant que Dieu fait chair et Créateur de toute l'humanité, Sa mort, donne à chaque personne et à l'humanité dans son ensemble la possibilité de recevoir le pardon de leurs péchés, d’être libérées de la peine de mort qui s'abat sur tous à cause du péché et d’être réconciliées à Dieu le Père. Ce plan de salut pour l'humanité existe depuis la fondation du monde.
Preuves bibliques : Jean 1:18 ; 3:16 ; Ephésiens 1:11 ; Colossiens 1:16-17, 22 ; Hébreux 4:15 ; 9:15 ; 10:12 ; 1 Jean 2:2 ; 4:10 ; Apocalypse 5:9 ; 13:8.
 
8. Les trois jours et les trois nuits
Jésus-Christ a été ressuscité des morts par le Père, après que Son corps soit resté pendant trois jours et trois nuits dans le sépulcre. Cette période de temps pendant laquelle Il était dans la tombe a été le seul signe que Jésus ait donné pour prouver qu'Il était bien le Messie. La résurrection de Jésus-Christ a rendu l'immortalité accessible aux êtres humains mortels. Après Sa résurrection, Christ est monté au ciel, où Il se trouve maintenant à la droite de Dieu le Père comme notre Souverain Sacrificateur, notre Frère ainé et notre Avocat auprès du Père.
Preuves bibliques : 1 Pierre 1:17-21; 3:22; Matthieu 12:39-40; 1 Corinthiens 15:53; 2 Timothée 1:10; Jean 20:17; Hébreux 2:10-15; 8:1; 12:2; 1 Jean 2:1.
 
9. Le repentir
Le repentir est un don de Dieu, un don qui est nécessaire pour recevoir le salut et pour avoir une relation juste avec Dieu. Tous ceux qui désirent se faire pardonner de la peine de mort encourue par le péché doivent se repentir sincèrement de leurs péchés, soumettre entièrement leurs vies à Dieu et obéir à Ses commandements. Ils doivent par la foi accepter Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel, leur Seigneur et Maître, leur Souverain Sacrificateur et leur Roi à venir bientôt. Ces individus sont justifiés et pardonnés de leurs péchés par la grâce divine, ayant été baptisés et ayant reçu l'Esprit Saint par l'imposition des mains. Au moment du baptême, ils deviennent une partie du corps spirituel de Christ, la véritable Église de Dieu.
Preuves bibliques :  Actes 2:38 ; 3:19 ; 5:29-32 ; 2 Corinthiens 7:10 ; Jean 3:16 ; Ephésiens 1:7 ; 2:7-10 ; Romains 3:21-26 ; 5:5 ; 6:6 ; 8:4, 9-10, 14 ; 13:10 ; Jérémie 33:8 ; Jean 14:16-17 ; 1 Corinthiens 12:12-13 ; Philippiens 2:3-5 ; 2 Timothée 2:25.
 
10. Le baptême d'eau
Le baptême d'eau par immersion, succédant au repentir, illustre le pardon des péchés, l'ensevelissement du vieil homme et le début d'une vie nouvelle en Christ. Par la prière et l'imposition des mains après le baptême, les croyants repentants reçoivent le don du Saint-Esprit et deviennent partie intégrante du corps spirituel de Jésus-Christ. En se soumettant au Saint-Esprit et en acceptant d’être guidés par Lui, ceux qui se sont repentis et se sont fait baptiser subissent une véritable transformation dans la vie, dans leur attitude et dans leur façon de penser.
Preuves bibliques : Jean 3:23 ; Actes 2:38 ; 8:14-17 ; 19:5-6; Éphésiens 4:22-24 ; 1 Corinthiens 12:13.
 
11. Le sabbat du septième jour
Le septième jour de la semaine est le sabbat de l'Éternel, notre Dieu, et en ce jour-là Dieu ordonne aux êtres humains de se reposer de leurs travaux et de L'adorer. Créé et béni par Dieu à la Création, le septième jour de la semaine débute au coucher du soleil le vendredi soir et se poursuit jusqu'au coucher du soleil le samedi soir. Le sabbat est un signe d'identification et une alliance perpétuelle entre Dieu et Son peuple. Les vrais chrétiens suivent l'exemple de Jésus-Christ, des apôtres et de l'Église du Nouveau Testament en observant le sabbat du septième jour.
Preuves bibliques : Genèse 2:2-3 ; Exode 20:8-11; 31:13-17 ; Lévitique 23:3 ; Esaïe 58:13 ; Hébreux 4:4-10 ; Marc 1:21 ; 2:27-28 ; 6:2 ; Actes 13:42-44 ; 17:2 ; 18:04 ; Luc 4:31 ; 1 Jean 2:4-6.
 
12. La Pâque
La Pâque est à observer dans la soirée, au début du 14 Nisan (Abib) en conformité avec le calendrier hébraïque, préservé par les Juifs. Les symboles de la Pâque de la Nouvelle Alliance institués par Jésus-Christ dans la nuit avant Sa mort – le lavement des pieds, le pain sans levain et le vin – font partie de ce service religieux. Les chrétiens suivent l'enseignement et l’exemple de Jésus-Christ en observant la Pâque chaque année comme mémorial de Sa mort.
Preuves bibliques : Exode 12 ; Matthieu 26:18-30 ; Jean 13:1-15 ; Luc 22:1-20 ; Jean 1:29 ; 1 Corinthiens 5:7.
 
13. Les Fêtes divines
Les sept fêtes annuelles sont des moments privilégiés pour s'assembler. Données à l'ancien Israël par Dieu à travers Moïse et observées par Christ, les apôtres et l'Église du Nouveau Testament, ces fêtes sont encore aujourd'hui des observances commandées. Ces fêtes révèlent le plan de salut de Dieu pour l'humanité. Elles continueront à être célébrées pendant le Millénium. 
Preuves bibliques : Colossiens 2:16-17 ; 1 Pierre 1:19-20 ; 1 Corinthiens 5:8 ; 15:22-26 ; 16:8 ; Jacques 1:18 ; Exode 23:14-17 ; Lévitique 23 ; Luc 2:41-42 ; 22:14-15 ; Jean 7:2, 8, 10, 14 ; Actes 2:1 ; 18:21 ; 20:16 ; Zacharie 14:16-19.
 
14. Les lois bibliques alimentaires
Les aliments identifiés comme « impurs » dans la Bible ne doivent pas être consommés par les êtres humains. Des listes d'aliments « purs » et « impurs » se trouvent dans les instructions divines concernant ce qui doit et ne doit pas être consommé.
Preuves bibliques : Lévitique 11 ; Deutéronome 14.
 
15. La dîme
La pratique de la dîme est commandée par Dieu. Par le versement de la dîme, l’on honore Dieu avec ses biens matériels et l’on participe à la prédication de l'Évangile, en répondant aux besoins matériels de l'Eglise et de membres nécessiteux. Une dîme spéciale de fête permet d’assister aux fêtes ordonnées par Dieu.
Preuves bibliques : Proverbes 3:9-10 ; Genèse 14:17-20 ; Nombres 18:21 ; Malachie 3:8 ; 1 Corinthiens 9:7-14 ; Deutéronome 14:22-29.
 
16. Le service militaire et la participation à la guerre
Conformément à l'enseignement de Jésus selon lequel nous devons aimer nos ennemis, et conformément à l’instruction divine de respecter la vie humaine, les chrétiens ne devraient pas participer au service militaire. Selon l'enseignement biblique, si quelqu'un hait son frère, il devient un meurtrier. Etre soldat créé des problèmes pour observer le sabbat et les jours saints. Puisque les chrétiens doivent obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes, ils doivent  maintenir la liberté de diriger leurs vies. Les chrétiens doivent faire attention de ne pas permettre aux questions et aux préoccupations humaines de les détourner de leur rôle d'ambassadeurs pour le Royaume de Dieu à venir. Christ a déclaré que Son royaume n'était pas de ce monde ; Ses serviteurs ne doivent donc pas se battre.
Preuves bibliques : Genèse 9:6 ; Exode 20:13; Matthieu 5:21-22 ; Luc 6:27-35 ; Jean 18:36 ; 1 Corinthiens 7:21-23 ; Actes 5:29 ; 1 Jean 3:15 ; 2 Corinthiens 5:20.
 
17. L'Église de Dieu
L'Église de Dieu est un corps spirituel composé de croyants qui ont reçu l'Esprit Saint et qui sont guidés par lui. L'Église n'est pas une dénomination, une organisation humaine ou un bâtiment, mais plutôt le peuple avec qui Dieu travaille à travers les siècles. Le nom biblique de cette Église est « l’Église de Dieu ». Sa mission est de prêcher l'Évangile du Royaume de Dieu à venir à toutes les nations et de faire des disciples de tous ceux qui répondent à l'appel divin, en les assistant dans leur développement spirituel et dans leur réconciliation à Dieu.
Preuves bibliques : Actes 2:38-39, 47 ; 20:28 ; Romains 8:14 ; 14:19 ; Éphésiens 1:22-23 ; 4:11-16 ; 1 Corinthiens 1:2 ; 10:32 ; 11:16, 22 ; 12:27 ; 15:09 ; 2 Corinthiens 1:1 ; 5:18-20 ; Galates 1:13 ; 1 Thessaloniciens 2:14 ; 2 Thessaloniciens 1:4 ; 1 Timothée 3:5 ; Marc 16: 15 ; Matthieu 24:14 ; 28:18-20 ; Jean 6:44, 65 ; 17:11.
 
18. Des promesses à Abraham
L'accomplissement par Dieu de Ses promesses à Abraham, un homme appelé le père des fidèles, illustre la fidélité immuable de Dieu et fournit des clés importantes pour comprendre les prophéties bibliques. Comme Il l’avait promis, Dieu a multiplié les descendants d'Abraham pour en faire littéralement le père d’une multitude de nations. Dieu a fait prospérer matériellement ses descendants : Isaac, Jacob (appelé aussi Israël) et les douze fils de Jacob qui étaient les progéniteurs des douze tribus de l'ancien Israël. Les descendants de ces peuples continuent comme nations importantes aujourd'hui (en particulier les descendants d'Ephraïm et de Manassé) parce qu'ils ont hérité des bénédictions physiques promises à Abraham. En plus des bienfaits physiques promis à Abraham, Dieu a fait une autre promesse à ce patriarche, une promesse de salut devant être issue de sa postérité (Jésus Christ), que tous les êtres humains, quelle que soit de leur lignée, peuvent recevoir. Tous ceux qui répondent à l'appel de Dieu appartiennent à Christ et sont considérés comme la postérité d'Abraham. La compréhension de ces promesses faites à Abraham permet de bien mieux comprendre le monde et les messages des prophètes.
Preuves bibliques : Genèse 12:1-3 ; 32:28 ; Psaume 111:1-10 ; Romains 4:12, 16 ; 9:7-8; Galates 3:16, 28-29.
  
19. Le retour de Jésus-Christ sur terre
À la fin de ce présent monde mauvais, Jésus-Christ reviendra visiblement sur terre pour établir le Royaume de Dieu et pour régner aux siècles des siècles, à commencer par une période de mille ans communément appelée le Millénium. Il sera assis sur le trône de David, régnant sur toutes les nations en tant que Roi des rois et servant comme Souverain Sacrificateur tous ceux qui Le reconnaîtront comme leur Seigneur et Maître. En accomplissement des prophéties, à ce moment-là, Il restaurera toutes choses et Il établira le Royaume de Dieu pour toujours.
Preuves bibliques : Daniel 2:44 ; 7:14, 18, 27 ; Matthieu 24:30, 44 ; Apocalypse 1:7 ; 11:15 ; 19:16 ; 20:4-6 ; 1 Thessaloniciens 4:13-16 ; Jean 14:3 ; Esaïe 9:7 ; 40:10-11 ; Hébreux 7:24 ; Jérémie 23:5 ; Luc 1:32-33 ; Actes 1:11 ; 3:21 ; 15:16.
 
20. Les résurrections
La résurrection d'entre les morts est le seul espoir de vie éternelle pour les êtres humains décédés. Les Écritures révèlent qu'il y aura trois périodes distinctes de résurrections futures pour ceux qui sont morts. Au retour de Jésus-Christ, une première résurrection à la vie éternelle aura lieu pour tous les fidèles serviteurs de Dieu qui sont morts à travers les âges. Ces personnes sortiront de leurs tombes et, de pair avec les humains vivants à ce moment-là et possédant le Saint-Esprit, seront transformées en êtres spirituels immortels. Après le règne de 1000 ans de Jésus-Christ sur la terre, il y aura une seconde résurrection à la vie physique pour la majorité des êtres humains ayant jamais vécu. Ces personnes-là auront alors leur première et seule occasion d’entendre la vérité, de comprendre et de répondre à l'appel de Dieu. Si elles se convertissent, elles recevront la vie éternelle. Il y aura une troisième résurrection pour les incorrigibles à une brève période de conscience, pendant laquelle ils recevront le juste jugement de Dieu – leur destruction dans l’étang de feu. Cette résurrection est réservée à ceux qui ont rejeté l'offre du salut de Dieu, récoltant ainsi la mort éternelle, aussi appelée la seconde mort, à partir de laquelle il n'y a pas d’autre résurrection.
Preuves bibliques : 1 Corinthiens 15:19, 45-53 ; Actes 23:6 ; Jean 5:21-29 ; Romains 6:23 ; 8:10-11 ; 1 Thessaloniciens 4:16-17 ; Ezéchiel 37:1-14 ; Apocalypse 20:4-5, 11-15 ; Jean 3:16 ; Matthew 25:46. 

La mission de l’Église de Dieu, association mondiale, est issue de la promesse de Christ que Son Église allait proclamer un message précis – une Bonne Nouvelle (Évangile) – conformément au thème de tous les Écrits bibliques inspirés : « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin » (Matthieu 24:14).

Notre mission comprend également la responsabilité confiée aux responsables de l’Église primitive : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:19-20). « Faire des disciples » sous-entend éduquer, former et prendre soin des croyants.

Nos valeurs s’appuient sur celles de l’Église du Nouveau Testament. Nous enseignons la parole vivante de Dieu à partir de l’Ancien et du Nouveau Testament, et elle transforme la vie de ceux qu’elle touche.

L’Église de Dieu, association mondiale, enseigne et pratique la ligne de vie de Christ et de l’Église de Dieu du premier siècle. Nous observons le sabbat le 7e jour (ou samedi), ainsi que les sabbats annuels (ou Jours Saints), comme Jésus et l’Église primitive. 

Croyances fondamentales

Nous sommes une communauté dynamique de croyants conscients de leur mission universelle, et nous nous dévouons pour répandre dans le monde la bonne nouvelle du Royaume de Dieu et à enseigner les disciples de Christ. En apprenant le dessein que Dieu accomplit dans votre vie, vous allez faire la plus merveilleuse découverte.

  • Vie, espoir et vérité
  • Les membres de l’Église de Dieu, association mondiale
  • Foundation Institute Center for Biblical Education