Un chrétien devrait-il célébrer le Jour de l’An ?

Est-ce que Dieu approuve le Réveillon de la Saint-Sylvestre et les célébrations de la fête du Nouvel An ? Selon le calendrier sacré, Dieu a établi le premier mois de l'année dans la période de mars-avril (selon le calendrier romain). Par conséquent, le 1er janvier n'est pas le Nouvel An de Dieu (Exode 12:2, Deutéronome 16:1). Et Dieu n’a pas ordonné une fête ce jour-là non plus.

Quelle est donc l'origine du Jour de l'An ? « Dans les temps anciens, lors de chaque Nouvel An les Romains s'échangeaient comme cadeaux des branches d'arbres sacrés. Par la suite, ils se mirent à s'offrir des noix recouvertes d'or ou des pièces frappées à l'effigie de Janus, le dieu des portes et des débuts. Le mois de janvier a été nommé d'après Janus, qui avait deux visages, l’un tourné vers l'avant et l'autre regardant vers l'arrière. Les Romains apportaient également des présents à l'empereur. Les empereurs finirent, en fait, par exiger de tels cadeaux. Mais en l’an 567 de notre ère, l'Église chrétienne proscrit cette coutume ainsi que certains autres pratiques païennes du Nouvel An  » (World Book Encyclopedia, 1990, article « New Year’s Day » (Jour de l'An).

Aujourd'hui, trop souvent le Réveillon de la Saint-Sylvestre sert d’excuse pour s'enivrer et pour se conduire de manière immorale. C’est l'un des moments les plus dangereux de l'année à cause des conducteurs ivres.

Bien qu'il n'y ait aucun mal à reconnaître et à planifier l’arrivée d’une nouvelle année civile, plusieurs des célébrations et des coutumes du Jour de l’An contredisent les idéaux chrétiens.

Si vous avez d'autres questions qui ne sont pas traitées dans le cadre de nos Questions et réponses bibliques, n'hésitez pas à nous les envoyer à info@eddam.org. Nos ministres chargés de la correspondance se feront un plaisir d'y répondre de leur mieux.

La Bible à propos de...